Sélectionner une page

CATHERINE LAURENTY

De parents cavaliers toujours à la recherche de nouveaux apprentissages, j’ai grandi entourée de chevaux dans un univers qui leur était entièrement consacré. Dès mon plus jeune âge j’ai pu côtoyer des écuyers de différentes écoles dont le Cadre Noir de Saumur puis Maître Nuno Oliveira à partir de 1966.

J’ai monté pour la première fois chez le Maître au Portugal à l’âge de huit ans. Ensuite j’ai suivi tous les stages qu’il donnait chez nous deux fois par an jusqu’à sa mort survenue en 1989. Chaque fois que cela m’a été possible j’ai également été monter chez lui à Avessada au Portugal.

Jeune j’ai participé au débourrage et dressage des jeunes chevaux de notre élevage. En Colombie de 1987 à 1992 j’ai débourré et dressé les chevaux d’un cavalier de tauromachie ce qui m’a donné l’occasion d’approcher le travail propre à cet art. J’y ai également enseigné.

À mon retour en Belgique j’ai poursuivi l’enseignement et le travail des chevaux et continué ma recherche d’une équitation de qualité faite d’harmonie cavalier – cheval et de rectitude, fluidité du mouvement, exactitude de la demande, beauté du geste :

Décontraction mentale et physique, première condition d’un travail fait dans le respect du cheval
Recherche de l’équilibre et de la légèreté par un travail progressif d’assouplissement,
Recherche du mouvement en avant dans le respect des allures naturelles de chaque cheval,
A la rigueur d’exécution des exercices s’allie la recherche du sentiment

Lara GABIN

Des chevaux de tous âges évoluant librement. Pouvoir les observer, les familiariser à l’Homme, puis à la selle. En étant ensemble physiquement et mentalement. Voilà les sensations fortes qui ont marqué mon enfance.

En grande partie autodidacte jusqu’à mes 15 ans, j’ai par la suite intégré une formation sport études équitation. Outre la pratique de nombreuses disciplines équestres telles que le dressage, le saut d’obstacle, la voltige, le travail en liberté, l’attelage, l’accent fut mis sur le spectacle équestre. Dans ce contexte, les élèves pouvaient allier sport, expression artistique et complicité avec leur monture.

Après l’obtention de mon baccalauréat S, j’ai intégré, en 2010, le spectacle équestre CAVALIA ODYSSEO. Ma relation avec les chevaux s’est intensifiée, j’observe et apprend chaque jour d’avantage tant bien sur la technique équestre, sur le ressenti et sur le comportement de cet animal à l’origine sauvage et avec lequel je partage dorénavant une aventure extraordinaire. Un geste n’est plus un simple mouvement du corps mais une pensée qui se transforme. Un cheval brille sur scène quand il est libre, quand son cavalier sait demander avec décontraction, justesse et respect.

Au bout de 5 ans et plus de 700 spectacles, la vie a placé Catherine LAURENTY sur mon chemin. Cette rencontre inespérée a enfin apporté les réponses aux questions que je me posais depuis longtemps, des sensations nouvelles, le sentiment de ne pas trahir le cheval.
L’idée de créer une école multidisciplinaire tournée vers l’Art Équestre, accessible dès le plus jeune âge, a vu le jour. J’ai suivi une formation de monitorat d’État pour orienter ma pédagogie vers une approche globale du cheval, du cavalier et de l’équitation, le respect de soi et de l’autre, la responsabilisation vis à vis du cheval, l’aisance qui suppose une certaine maîtrise corporelle et émotionnelle…

 

MANÈGE DES HOUX - Catherine LAURENTY

Adresse : Sur les Houx 10, 4190 XHORIS, Belgique  •  Tel : 04/380.34.43  •  Mail : info@manegedeshoux.be

Graphic Design : Lou Delchambre

Photographes : Luc Garnier, Maria Salomé Roa & Alexandra Meulemans